Comment réaliser une reconversion professionnelle dans les métiers du social

reconversion

Publié le : 15 novembre 20225 mins de lecture

À tout moment, la reconversion professionnelle peut vous toucher. Les raisons sont nombreuses. Peut-être que vous sentez de la lassitude dans votre métier actuel. Il est aussi possible que ce soit la raison économique qui vous pousse à faire ce choix. Dans d’autres cas, vous voulez suivre une passion qui vous tient réellement dans le cœur. La reconversion dans les métiers du social est en tête de liste dans le choix de nombreuses personnes. Ce secteur offre de nombreux débouchés avec une évolution de carrière intéressante. Il est donc important de connaître les procédures pour réussir sa reconversion dans les métiers du social.

 

Quels sont les métiers du social ?

 

Plusieurs métiers sont disponibles pour une reconversion professionnelle dans le social. D’ailleurs, c’est le secteur qui présente le plus de débouchés dans le milieu professionnel. Cela s’explique par une population de plus en plus vieillissante. Dans ce cas, une reconversion professionnelle dans les métiers du social vous offre plusieurs opportunités. Vous pourrez travailler comme aide à la personne. Il s’agit du métier le plus demandé pour accompagner surtout les personnes dépendantes. Il est aussi possible de travailler dans le milieu de l’insertion professionnelle. Vous pourrez aider de nombreuses personnes à connaître l’orientation à suivre. D’autres métiers du social vous sont également proposés comme les métiers sanitaires et sociaux. Vous pouvez également devenir un assistant de service social. Il en est de même pour l’éducation spécialisée qui permet de s’occuper des personnes handicapées. La liste est encore longue, mais cela exige quelques qualités que vous devrez avoir. En général, vous avez besoin d’un sens relationnel très développé pour être à l’écoute des personnes que vous prenez en charge. Dans certains cas, vous devrez disposer d’une compétence en psychologie.

 

À consulter aussi : La formation en petite enfance : un atout pour votre carrière

Quelles formations suivre pour une reconversion professionnelle en social ?

 

La décision de se reconvertir dans les métiers du social demande quelques préparations. Vous devrez vous former dans le métier de votre choix. En général, le niveau d’étude requis varie en fonction de la voie que vous voulez suivre. Certains métiers n’exigent pas le baccalauréat. Cela concerne les auxiliaires de vie sociale, les moniteurs et bien d’autres encore. D’autres métiers ne sont accessibles qu’au niveau du baccalauréat. Dans ce cas, la formation pour une reconversion professionnelle dans les métiers du social dépend en grande partie de votre niveau d’études. Elle vous permet d’obtenir un diplôme d’État, quelle que soit votre formation initiale. Pour cela, vous pouvez faire valider votre reconversion professionnelle avec la démarche VAE. Il s’agit de la validation des acquis par expériences. Vous pourrez aussi utiliser la validation des acquis professionnels ou VAP. Mais certaines écoles supérieures proposent également un cursus qui permet de se reconvertir dans les métiers du social. Vos choix sont nombreux. Vous pouvez suivre un DUT dans les carrières sociales. Il est aussi possible de choisir un BTS économie sociale.

 

À consulter aussi : Chef de rang : comment se former ?

Comment financer votre reconversion professionnelle ?

 

Il existe de nombreux dispositifs qui peuvent vous aider à financer votre reconversion professionnelle dans les métiers du social. Vous avez le compte personnel de formation ou CPF. Il s’agit du dispositif le plus utilisé par de nombreuses personnes. Il s’agit d’une aide destinée à tous les travailleurs encore actifs et qui veulent se reconvertir dans un domaine précis. Vous avez aussi le projet de transition professionnelle qui est accessible à tous les salariés d’une entreprise. Cela est valable pour un contrat en CDI ou en CDD. Néanmoins, pour en bénéficier, vous devrez faire valider votre dossier en mettant en avant les atouts que vous avez. Il y a aussi le dispositif Pro-A. Cela permet de réaliser une reconversion professionnelle en alternance. Vous pourrez suivre des cours théoriques tout en effectuant des stages pratiques dans les entreprises. Cependant, ce dispositif n’est accessible qu’aux personnes avec un niveau d’étude supérieure de bac+3. Vous pouvez aussi faire appel au plan de développement des compétences. Il s’agit d’une aide financière proposée par les entreprises.

Plan du site